Categories
Speech

Sweden – 2013

Delegate: Ms. Shona Rashid (21 years)

  1. Mme Rashid (Suède) s’exprimant en qualité de
    représentante des jeunes dit que dans un monde
    confronté à l’effondrement financier, politique et
    écologique, les conséquences catastrophiques du
    changement climatique seront ressenties par les futures
    générations. Ses effets sont déjà présents dans les
    menaces environnementales chroniques et les pertes
    d’écosystèmes qui accroissent les risques pour la
    sécurité. La paix mondiale restera hors de notre portée
    si le concept de sécurité n’est pas redéfini de manière à
    inclure la sécurité humaine et les menaces que fait
    peser le changement climatique.
  2. L’extrême pauvreté pourrait être éliminée
    moyennant 66 milliards de dollars, ce qui équivaut à
    4 % des dépenses militaires annuelles. Il est temps
    d’agir : la surveillance a atteint un niveau dystopique et
    on ne peut s’enorgueillir des activités de consolidation
    de la paix quand des armes sont envoyées à des
    dictateurs. Il ne suffit pas d’élaborer un nouveau
    programme pour le développement alors que le monde
    est déjà en train de changer – et l’humanité ne survivra
    peut-être pas au changement. Il est impératif que la
    communauté internationale agisse dans la perspective
    du Sommet de Rio de 1992 et mette fin à un régime qui
    fait cinq millions de morts chaque année par la
    pollution de l’air, la faim et les maladies dues au
    changement climatique.
  3. Les sociétés ont besoin de nouvelles structures
    créant des valeurs plutôt que des profits. Le rôle des
    gouvernements, des entreprises et des organisations
    non gouvernementales devrait être de répondre aux
    besoins des êtres humains en matière de nutrition,
    d’assainissement, d’accès à l’enseignement et à la
    santé, de possibilités personnelles, d’équité et
    d’inclusion sociale.
  4. Nous avons besoin de nouvelles conditions
    sociales et politiques avec un investissement dans
    l’épanouissement et l’autonomisation des jeunes, en
    particulier des filles, compte tenu de leur droit à
    l’éducation, de l’égalité des sexes et de l’accès
    universel à l’information et aux services de santé
    sexuelle et reproductive adaptés aux jeunes. De plus
    nombreux systèmes ouverts à tous et transparents
    doivent permettre la pleine participation des jeunes
    dans les processus politiques qui modèlent leur vie, les
    aidant à devenir des catalyseurs et des partenaires à
    part entière dans le développement durable.

UN Doc.: A/C.3/68/SR.3

Original Records

Cite as:
UN Doc.: A/C.3/68/SR.3, 29 November 2013, p. 8, Youth Delegate Search: https://youthdelegatesearch.org/sweden-2013/.